Film Exposure

Venez nous raconter votre vie ici ! Si ça parle de SF c'est très bien, sinon bin c'est pas grave on vous aime bien quand même !

Modérateur : hatsumomo

Répondre
Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mars 28, 2016 5:35 pm

http://filmexposure.ch
Fondé en août 2015, FilmExposure.ch est un site consacré au cinéma. Bien que basé en Suisse, nos plumes sont internationales. Composé d’un petit groupe de cinéphiles passionnés aux parcours variés (critiques pour d’autres médias, professionnels œuvrant dans le milieu du Septième Art ou de l’audiovisuel, enseignants, universitaires ou autodidactes…), notre but est de l’ouvrir uniquement quand nous avons quelque chose à dire. Nous ne nous forcerons donc pas à couvrir l’actualité si celle-ci ne nous inspire pas, bien assez de magazines et de sites le font déjà très bien. Parce que nous avons à cœur de proposer un contenu aussi fouillé et original que possible, nous écrirons uniquement à l’envie.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mars 28, 2016 5:37 pm

Problématiques et mécaniques de la chronomotion au cinéma
Le voyage dans le temps demeure un outil science-fictionnel qui fascine, selon moi, pour deux raisons principales : il implique des questionnements logiques et philosophiques contre-intuitifs, et permet aux conteurs ambitieux de transformer leurs récits en propositions métanarratives invitant leur public à se servir de leurs outils culturels pour sonder la structure même des histoires.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mars 28, 2016 5:42 pm

Gabriel au dessus de la Maison Blanche : l’inéluctable dictateur

Alors que dans notre monde, le démocrate Franklin D. Roosevelt arrive au terme d’une campagne électorale pour la présidence de son pays, le président fictif Judson Hammond est élu au bureau ovale dans le film Gabriel au-dessus de la Maison Blanche (Gabriel Over the White House), de Gregory La Cava. Dans celui-ci, le chef d’état nouvellement élu semble d’abord suivre les pas corrompus et égoïstes de ses prédécesseurs, ne se souciant guère des promesses vides formulées pour les électeurs, et s’attelant à conserver les privilèges des élites au détriment du peuple. La donne change toutefois lorsque Hammond se retrouve entre la vie et la mort suite à un accident automobile. Comme choisi par une volonté divine, il revit et prend pleine conscience de ses devoirs envers les citoyens et de ses pouvoirs à la tête de la nation. Il dissout le cabinet présidentiel, contourne le congrès, se déclare dictateur « jeffersonien » et impose la loi martiale dans le pays, atteignant ainsi ses objectifs multiples : résorber le chômage paralysant, éliminer entièrement le gangstérisme et établir une stabilité durable pour sa patrie sur le plan international. L’Amérique est sauvée, via la volonté d’un seul homme désigné par Dieu, qui prouve l’obsolescence du système démocratique et les dérives d’un gouvernement tentaculaire.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mars 28, 2016 5:44 pm

Dessine-moi un héros
Véritable puits à fantasme pour tout amateur d’heroic fantasy, le poème épique Beowulf a dû attendre la toute fin du XXe siècle pour obtenir enfin l’incarnation sur grand écran qu’il méritait. Ses deux meilleures adaptations à ce jour, Le 13e Guerrier et La Légende de Beowulf, sont aussi celles qui optent pour les approches les plus surprenantes.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mars 28, 2016 5:45 pm

La persistance des Vikings au cinéma
Ils ont cessé d’exister en tant que civilisation proprement dite depuis le milieu du XIe siècle et pourtant, les Vikings sont toujours vivants. Ils poursuivent en effet leur évolution dans les pages de nos livres, dans les cases de nos bandes dessinées, à travers nos sonorités renouvelées et sur nos écrans de toute taille, sur presque tous les continents. Alors que les studios Disney sérialisent au cinéma, depuis 2011, les aventures d’un personnage directement inspiré du panthéon nordique, et que les Vikings continuent d’alimenter les séries B comme les grandes fresques épiques (entre autres séries télévisées et projets intrigants), revenons sur l’histoire des guerriers d’Odin au cinéma, afin d’en relever les caractéristiques et d’essayer d’en comprendre la persistance.

Avatar du membre
EvilRyu
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 2402
Enregistré le : dim. févr. 26, 2006 6:27 pm
Localisation : En course vers l'amour!
Contact :

Re: Film Exposure

Message par EvilRyu » lun. mars 28, 2016 9:33 pm

Mec j'arrive plus a savoir si t'es un Bot ou non en vrai
Image

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » mar. mars 29, 2016 12:02 pm

Je suis une machine moléculaire.

Avatar du membre
EvilRyu
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 2402
Enregistré le : dim. févr. 26, 2006 6:27 pm
Localisation : En course vers l'amour!
Contact :

Re: Film Exposure

Message par EvilRyu » mar. mars 29, 2016 2:13 pm

Non mais je trouve ca fou, car tes posts sont structures de la meme maniere que les Bots qui innondaient le forum avant qu'on securise les inscriptions.
Image

Avatar du membre
veja
Faux-courageux au regard si fragile
Faux-courageux au regard si fragile
Messages : 2372
Enregistré le : ven. nov. 04, 2005 10:38 pm
Localisation : Le néant des codes perdus MS-DOS
Contact :

Re: Film Exposure

Message par veja » mar. mars 29, 2016 2:48 pm

Les inscriptions tellement sécurisées, que personne n'a passé l'étape de validation depuis genre Mai 2010 ?
Image

Avatar du membre
Ray
Saint Père des Liens
Messages : 1308
Enregistré le : jeu. oct. 11, 2007 11:45 am
Localisation : Dijon

Re: Film Exposure

Message par Ray » mar. mars 29, 2016 2:54 pm

EvilRyu a écrit :Non mais je trouve ca fou, car tes posts sont structures de la meme maniere que les Bots qui innondaient le forum avant qu'on securise les inscriptions.
C'est ce qui arrive quand on joue trop à MGS, on finit par croire aux nanomachines en oubliant les globules blancs

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » ven. avr. 01, 2016 2:57 pm

Identité culturelle à Hong Kong : faire du passé l'avenir dans The Great Conqueror's Concubine
Quel peut bien être l'objectif des cinéastes hongkongais qui ne cessent de réécrire leur histoire culturelle à travers un cinéma nostalgique navigant constamment entre historicité et fiction ? Et si le travestissement des faits avait une fonction bien plus importante : celle de toucher une vérité sociétale plus véritable ? Avec The Great Conqueror’s Concubine, Stephen Shin signait non seulement une grande épopée cinématographique, mais il proposait aussi de repenser la place de Hong Kong dans le monde sinophone.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. mai 09, 2016 10:31 am

May 6th : l'impasse de la tolérance répressive
Il y a une dizaine d'années, les Pays-Bas découvraient qu'ils vivaient dans un monde où l'on peut être assassiné en raison de ses opinions. De Pim Fortuyn à Theo van Gogh, de l'homme politique controversé à l'artiste sans limites, l'histoire et le cinéma se répondent et s'emmêlent. Jusqu'où doit-on aller défendre la liberté d'expression ? À qui profite la disparition des mouvements nationalistes ? Et quelle place pour l'immigré dans une société en pleine crise identitaire ?

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » jeu. juin 23, 2016 1:23 pm

NIFFF 2016 - Rétro Carpenter : une question de nuances ?
En décembre 2012, le critique Jean-Baptiste Thoret présentait la Trilogie de l’Apocalypse de John Carpenter au Forum des Images de Paris. Lors de cette introduction, il expliquait que si Carpenter appartenait à la même génération de cinéastes que les auteurs américains de films d’horreur « de gauche » les plus reconnus (Hooper, Romero, Cohen, Craven), la situation était « plus compliquée » avec lui. Et pour cause : ses films semblaient tirer leur singularité d’une résistance à l’érosion qui s’expliquait par une approche plus métaphysique et moins strictement militante, ainsi que par l’impossibilité de catégorisation stricte de son cinéma dans une idéologie spécifique. Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel a annoncé une rétrospective complète des films réalisés par le cinéaste. L’occasion de formuler quelques réflexions.

Avatar du membre
Septon Omega
Shin Akuma!
Messages : 1303
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 9:19 am

Re: Film Exposure

Message par Septon Omega » lun. août 15, 2016 4:03 pm

Locarno 2016 : The Girl With All The Gifts
Conséquence positive de la prolifération de films de zombies : la quête d’originalité force désormais la radicalité. Depuis l’explosion de popularité qu’a connu le genre suite au succès de 28 jours plus tard (Danny Boyle, 2002), rares sont les films qui sont parvenus à se distinguer. Au manque de talent s’est souvent ajouté l’écueil de la répétition flemmarde d’une formule lucrative ou celui la frilosité. En effet, dans un genre où violence physique et psychologique semblent aller de soi, certaines images sont restées extrêmement rares car jugées trop choquantes. Parmi elles, la représentation d’enfants zombies fait figure de tabou suprême.

Avatar du membre
veja
Faux-courageux au regard si fragile
Faux-courageux au regard si fragile
Messages : 2372
Enregistré le : ven. nov. 04, 2005 10:38 pm
Localisation : Le néant des codes perdus MS-DOS
Contact :

Re: Film Exposure

Message par veja » mer. août 17, 2016 10:22 am

Parmi elles, la représentation d’enfants zombies fait figure de tabou suprême.
Il y en a dans la serie "The Walking Dead", qui n'a rien d'apocalyptique !
Image

Répondre